A+

A

A-
Acces Papyrus

Bienvenue sur le site officiel du SIEEEN

Le Syndicat Intercommunal d'Énergies d'Équipement et d'Environnement de la Nièvre intègre différentes compétences structurées en quatre pôles : les énergies, l'e-administration, l'équipement et l'environnement. Acteur majeur du développement durable de la Nièvre, le SIEEEN intervient pour améliorer le cadre de vie des Nivernais depuis 1946.

Acces Site Borne

Février 2019

 

►… Christophe Gagnepain, maire de Gâcogne

 

 

 

En 2012, vous avez confié au SIEEEN la réhabilitation du bâtiment communal…

 

 

Nous avons mandaté le SIEEEN, en effet, pour la réhabilitation et la mise en accessibilité du grand bâtiment communal. Celui-ci abrite la mairie sur 45 m², une école maternelle, un réfectoire, une cuisine, une salle des fêtes et une salle d’activités. Le Syndicat a également pris en charge la réfection d’un ancien logement réservé aux instituteurs.

 

 

Vous avez profité de cette opération pour changer de système de chauffage. Pouvez-vous nous expliquer ce choix ?

 

 

Pour nous chauffer, nous avions une chaudière fioul de plus de vingt ans, qui consommait beaucoup et qui tombait souvent en panne. Par le biais du SIEEEN, nous avons réalisé une étude thermique. Le Syndicat a alors confié ce dossier à un bureau d’étude spécialisé de Montsauche-les-Settons. Nous avions le choix entre une chaudière à granulés bois et une chaufferie bois. La deuxième option nécessitait des travaux lourds, beaucoup de génie civil, un aménagement spécifique pour le stockage des plaquettes. Nous avons donc fait le choix de la chaudière à granulés bois. Nous avons privilégié la qualité en installant une chaudière Hargassner, dimensionnée pour alimenter en chauffage le rez-de-chaussée de 225 m² ainsi que le nouveau logement de 70 m². Notre système utilise deux circuits, l’un pour le rez-de-chaussée et l’autre pour le logement. Si nous aménageons un second appartement, il pourra être chauffé également. Nous avons créé un silo dans l’une de nos caves en sous-sol où nous stockons chaque année une dizaine de tonnes de granulés pour l’hiver.

 

 

Sept ans plus tard, le système de chauffage à granulés bois s’avère-t-il pertinent ? 

 

Nous avons, je pense, déjà fait le retour sur investissement ! L’installation représentait un investissement de 41 898 € HT. Nous avons bénéficié des aides du FEDER (47 %) et du Conseil Départemental (9 %). Dès la première année, nous avons économisé plus de 3 000 € par rapport à notre consommation en fioul ! Depuis 2012, nous disposons d’une solution de chauffage fiable, performante, facile à utiliser et à régler, d’un confort remarquable. Le coût des granulés est, en outre, plus avantageux et plus stable que le gaz et le fioul. Les granulés sont fabriqués à partir de résineux de qualité, ce qui nous garantit un rendement optimal : nous récupérons trois à quatre boîtes à chaussures de cendres sur la saison de chauffe qui commence plus tôt et se termine plus tard avec l’accueil des maternelles. Au départ, nous faisions deux approvisionnements mais, ayant la garantie de granulés de qualité, nous faisons désormais une seule rentrée pour la saison hivernale. Pour une petite commune, le chauffage à granulés bois peut être une excellente alternative économique et écologique !